19/20 février 197: Bataille de Lugdunum

En 193, trois empereurs romains sont assassinés en quelques mois: Commode (celui du film Gladiator), Pertinax et Didius Julianus. Ce dernier est exécuté par Septime Sévère, un général qui avait marché sur Rome après s’être fait élire empereur par ses troupes.

En 196, son ancien allié Clodius Albinus se fait lui aussi élire empereur par ses troupes, et installe son quartier général à Lugdunum (Lyon).

Septime Sévère

Septime Sévère

Lire la suite de ’19/20 février 197: Bataille de Lugdunum’

7 février 1897: Décès d’Alexis Jordan

Le botaniste Alexis Jordan décède le 7 février 1897 à Lyon. Il y était né le 29 octobre 1814. Il est connu pour avoir développé une approche analytique de la botanique qui sera qualifiée d’école jordanienne.

Alexis Jordan

Alexis Jordan

Lire la suite de ‘7 février 1897: Décès d’Alexis Jordan’

24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique

Dans les saloons de l’Ouest Américain, le panneau « Ne tirez pas sur le pianiste » étant d’une efficacité toute relative, le musicien était souvent remplacé par un piano mécanique. Vous en avez certainement vu un grand nombre dans les westerns hollywoodiens. Mais saviez-vous que c’est une invention lyonnaise ?


Détail du mécanisme en action

Lire la suite de ’24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique’

17 janvier 1601: Signature du Traité de Lyon

Le « Traité de Lyon » est signé le 17 janvier 1601 et met fin à la guerre entre la France et la Savoie, moyennant un échange de territoires très favorable au roi français. Voici quelques dates pour comprendre le contexte historique.

En 1355, le « Traité de Paris » définit la limite entre la France et le Duché de Savoie : tous les territoires de la rive gauche du Rhône appartiennent à la France (la frontière avec la Savoie se situait à une centaine de kilomètres de Lyon). En revanche, rive droite, la frontière se rapprochait beaucoup de Lyon (une dizaine de kilomètres). Lire la suite de ’17 janvier 1601: Signature du Traité de Lyon’

10 janvier 1762: Première École Vétérinaire

Claude Bourgelat, ami des chevaux

Claude Bourgelat naît à Lyon le 11 novembre 1712 au sein d’une famille aisée. Mais son père décède alors qu’il n’a que 7 ans et il doit, pour gagner sa vie, rejoindre dès 12 ans la troupe des mousquetaires avant de devenir avocat à 21 ans.

Claude Bourgelat

Claude Bourgelat

Le 29 juillet 1740, il obtient le « Brevet d’écuyer du Roi tenant l’Académie d’équitation de Lyon », fonction qu’il occupera jusqu’en 1765. En 1744, il publie un traité d’équitation révolutionnaire qui fera rapidement le tour de l’Europe: Le Nouveau Newcastle (consultable en ligne ici), appelé ainsi par opposition à l’ouvrage de référence depuis 1658 et rédigé par le Duc de Newcastle.

Lire la suite de ’10 janvier 1762: Première École Vétérinaire’

4 janvier 1966: Explosion à la raffinerie de Feyzin

Le 4 janvier 1966, à 8h45, une explosion se produit à la Raffinerie de Feyzin, située à 10 kilomètres au sud de Lyon et ouverte depuis peu (juillet 1964). Elle est entendue jusqu’à 16 kilomètres de distance. C’est la première catastrophe chimique majeure en France, et l’une des plus importantes au monde avec, entre autres, Seveso (Italie – 1976), Bhopal (Inde – 1984) et AZF (France/Toulouse – 2001).

Le journal télévisé de l’époque nous offre des images de l’incendie (première minute, sans son):


Lire la suite de ‘4 janvier 1966: Explosion à la raffinerie de Feyzin’

8 décembre 1852: Première « Fête des Lumières »

La Fête des Lumières constitue l’un des moments les plus magiques de la vie lyonnaise. Pourtant, rares sont ceux qui connaissent l’origine de cette célébration. Et ils sont souvent victimes de confusion. ExploraLyon va vous aider à y voir plus clair.

En 1643, la peste ravage le Sud de la France. Le prévôt des marchands et les échevins (à peu de choses près, le maire et les conseillers municipaux) implorent la protection de la Vierge Marie et promettent de lui rendre hommage tous les ans si la peste épargne la ville. Devinez ce qui se passa… Ainsi, tous les 8 septembre depuis 1643, à l’occasion de la Fête de la Nativité, le Voeu des échevins est commémoré par un cortège municipal jusqu’à Fourvière. Lire la suite de ‘8 décembre 1852: Première « Fête des Lumières »’

27 août 1828: La Tour Pitrat s’est abousée

Le 27 août 1828, en haut des Pentes de la Croix-Rousse [Localiser approximativement], la Tour Pitrat, en cours de construction, s’effondre, tuant une fillette qui jouait à proximité.

Construite à l’initiative d’Horace Pitrat, maçon qui s’était enrichi en construisant des habitats spécialement pour les canuts, elle devait à terme mesurer 100 mètres et permettre de voir le port de Marseille, ville natale de Pitrat, par temps clair…

Une chanson circule alors rapidement:

Babolat, sais-tu la nouvelle ?
La Tour Pitrat vient d’s’abouser !
Bah ! J’crois qu’tu veux te gausser,
N’y a qu’un moment j’étais sur elle
Où s’que j’voyais le soleil de près,
Et comment qu’il avait l’nez fait.

Mais que veut donc dire « s’abouser » ? La définition est très imagée: s’effrondrer, tomber sans retenue, comme une …

Malgré cette déconvenue, il persiste et érige une version plus modeste (30 mètres). Avec les matériaux inutilisés, il crée un restaurant, Les Délices de Beauregard, équipé de chambres pour se retirer en toute discrétion avec les filles de petite vertu employées par l’établissement. Bref, une maison close… Le tout sera détruit en 1874.

Tour Pitrat, deuxième version

Laurent Ajdnik