Archive pour la Catégorie 'Evénements'

29 mars 1966: Martin Luther King à Lyon

Vous étiez-vous déjà demandé pourquoi il existe une pelouse identifiée comme Espace Martin Luther King [Localiser] au Parc de la Tête d’Or ?  Cet espace constitue non seulement un hommage au prix Nobel de la paix 1964, mais il commémore également sa venue à Lyon.

L’auteur de la célèbre phrase « I have a dream » s’est effectivement rendu à Lyon le 29 mars 1966, accueilli par 5000 personnes à la Bourse du Travail [Localiser], à l’initiative d’une trentaine d’associations de la région. C’est la seule grande ville de province de sa tournée européenne, qu’il retient pour « sa résistance à toutes les formes de racisme, son esprit de tolérance et sa capacité à se dresser pour les grandes causes« .

Martin Luther King

Martin Luther King

Lire la suite de ’29 mars 1966: Martin Luther King à Lyon’

19/20 février 197: Bataille de Lugdunum

En 193, trois empereurs romains sont assassinés en quelques mois: Commode (celui du film Gladiator), Pertinax et Didius Julianus. Ce dernier est exécuté par Septime Sévère, un général qui avait marché sur Rome après s’être fait élire empereur par ses troupes.

En 196, son ancien allié Clodius Albinus se fait lui aussi élire empereur par ses troupes, et installe son quartier général à Lugdunum (Lyon).

Septime Sévère

Septime Sévère

Lire la suite de ’19/20 février 197: Bataille de Lugdunum’

17 janvier 1601: Signature du Traité de Lyon

Le « Traité de Lyon » est signé le 17 janvier 1601 et met fin à la guerre entre la France et la Savoie, moyennant un échange de territoires très favorable au roi français. Voici quelques dates pour comprendre le contexte historique.

En 1355, le « Traité de Paris » définit la limite entre la France et le Duché de Savoie : tous les territoires de la rive gauche du Rhône appartiennent à la France (la frontière avec la Savoie se situait à une centaine de kilomètres de Lyon). En revanche, rive droite, la frontière se rapprochait beaucoup de Lyon (une dizaine de kilomètres). Lire la suite de ’17 janvier 1601: Signature du Traité de Lyon’

4 janvier 1966: Explosion à la raffinerie de Feyzin

Le 4 janvier 1966, à 8h45, une explosion se produit à la Raffinerie de Feyzin, située à 10 kilomètres au sud de Lyon et ouverte depuis peu (juillet 1964). Elle est entendue jusqu’à 16 kilomètres de distance. C’est la première catastrophe chimique majeure en France, et l’une des plus importantes au monde avec, entre autres, Seveso (Italie – 1976), Bhopal (Inde – 1984) et AZF (France/Toulouse – 2001).

Le journal télévisé de l’époque nous offre des images de l’incendie (première minute, sans son):


Lire la suite de ‘4 janvier 1966: Explosion à la raffinerie de Feyzin’

12 septembre 1642: Henri de Cinq-Mars et François-Auguste de Thou exécutés

Pour l’extraire à la morosité qui le ronge en cette année 1639, le cardinal Richelieu présente à Louis XIII un jeune homme plein d’esprit et d’humour: Henri Coeffier de Ruzé d’Effiat, marquis de Cinq-Mars (prononcer Sin-Mar). Du haut de ses 38 ans, le roi est conquis par ce compagnon plein d’entrain.

Henri de Cinq-Mars

Henri de Cinq-Mars

Le jeune marquis ne tarde pas à profiter de son ascendant sur le souverain. Il se fait ainsi nommer « Grand Écuyer », un des titres les plus honorifiques. Il réclame aussi la main de la Princesse de Mantoue. Agacé par ses ambitions, Richelieu s’y oppose véhément en remarquant « qu’il ne croyait pas que la princesse Marie eût tellement oublié sa naissance qu’elle voulût s’abaisser à si petit compagnon » …

Lire la suite de ’12 septembre 1642: Henri de Cinq-Mars et François-Auguste de Thou exécutés’

27 août 1828: La Tour Pitrat s’est abousée

Le 27 août 1828, en haut des Pentes de la Croix-Rousse [Localiser approximativement], la Tour Pitrat, en cours de construction, s’effondre, tuant une fillette qui jouait à proximité.

Construite à l’initiative d’Horace Pitrat, maçon qui s’était enrichi en construisant des habitats spécialement pour les canuts, elle devait à terme mesurer 100 mètres et permettre de voir le port de Marseille, ville natale de Pitrat, par temps clair…

Une chanson circule alors rapidement:

Babolat, sais-tu la nouvelle ?
La Tour Pitrat vient d’s’abouser !
Bah ! J’crois qu’tu veux te gausser,
N’y a qu’un moment j’étais sur elle
Où s’que j’voyais le soleil de près,
Et comment qu’il avait l’nez fait.

Mais que veut donc dire « s’abouser » ? La définition est très imagée: s’effrondrer, tomber sans retenue, comme une …

Malgré cette déconvenue, il persiste et érige une version plus modeste (30 mètres). Avec les matériaux inutilisés, il crée un restaurant, Les Délices de Beauregard, équipé de chambres pour se retirer en toute discrétion avec les filles de petite vertu employées par l’établissement. Bref, une maison close… Le tout sera détruit en 1874.

Tour Pitrat, deuxième version

Laurent Ajdnik

25 août 1860: Inauguration du Palais de la Bourse

(Par Marine Giraud)

Le 25 Août 1860, Napoléon III et l’Impératrice Eugénie inauguraient le Palais de la Bourse de Lyon [Localiser], aujourd’hui occupé par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

 

Palais de la Bourse vers 1900

Palais de la Bourse vers 1900

Construit entre 1855 et 1862, il est principalement l’œuvre de René Dardel, alors architecte en chef de la Ville de Lyon. Cependant, deux autres lyonnais œuvrèrent à la construction finale : Tony Desjardins puis Gustave Bonnet.

Cette construction fait partie d’un vaste projet de transformation urbaine qui avait pour double objectif :

  • De montrer la grandeur et la prospérité de la ville de Lyon, à l’image des grands travaux réalisés par le baron Haussman à Paris;
  • De faciliter la répression des insurrections populaires en éliminant un réseau de rues dense et tortueux.

Destiné dès l’origine à accueillir de nombreuses institutions, le Palais de la Bourse a notamment abrité : le Tribunal de Commerce, la Compagnie des courtiers en soie et marchandises (jusqu’en 1867), le Conseil des Prud’hommes (jusqu’en 1927) et le Crédit Lyonnais (jusqu’en 1934).

Les statues ornant le bâtiment illustrent de manière symbolique sa destination: Justice, Tempérance, Agriculture, Commerce, Industrie…

Les deux façades Nord et Sud sont richement décorées avec de nombreux entablements, balcons et colonnes. La plupart des peintures des plafonds intérieurs sont l’œuvre d’artistes lyonnais.

C’est en sortant de l’édifice le 24 juin 1894 que le président de la République Sadi Carnot se fait assassiner par l’anarchiste Sante Geronimo Caserio sous les fenêtres donnant sur la Rue de la République.

Depuis 1994, le Palais du Commerce est classé monument historique.

 

Palais de la Bourse de nos jours

Palais de la Bourse de nos jours

15 juillet 1783: Le Pyroscaphe, premier bateau à vapeur

On trouve mention de « roues à aubes » pour propulser un bateau dès le 4ème/5ème siècle dans le De rebus bellicis, un traité de guerre romain, avec l’intention de les faire animer par des bœufs:

De rebus bellicis

De rebus bellicis

Lire la suite de ’15 juillet 1783: Le Pyroscaphe, premier bateau à vapeur’