Archive pour la Catégorie 'Proverbes'

Le secret pour partir, c’est de s’en aller

Les proverbes lyonnais sont toujours d’un bon sens épatant. Une nouvelle preuve avec celui-ci : Le secret pour partir, c’est de s’en aller.

Lire la suite de ‘Le secret pour partir, c’est de s’en aller’

Le temps passe, toi aussi

Un proverbe lyonnais annonce, fataliste: Le temps passe, toi aussi. Et demain sera pas long à devenir hier.

Le temps passe, toi aussi

Pour l’illustrer, Roger Simonetti nous livre son personnage fétiche, Sapience, absorbé dans la contemplation d’une œuvre de Pierre Alechinski, peintre belge (décidément, ils les adorent !), La jeune fille et la mort :

Pierre Alechinsky - La jeune fille et la mort

Pierre Alechinsky – La jeune fille et la mort

 

La chose de l’amour

Roger Simonetti - La chose de l'amour

Roger Simonetti - La chose de l'amour

Ce proverbe lyonnais nous rappelle que l’amour finit toujours par (s’)user alors, tant qu’à faire, autant en donner (et en recevoir) le plus possible chaque jour, sans retenue !

Pour l’illustrer, Roger Simonetti transforme son Sapience fétiche en amoureux transi d’une femme extraordinaire (au sens étymologique), adaptation du tableau Figure devant le soleil (1942) du surréaliste Juan Miró :

Miro - Figure devant le soleil (1942)

Miro - Figure devant le soleil (1942)

Attends-toi à tout et t’étonneras de rien

Ce proverbe, plein du pragmatisme lyonnais, signifie qu’il ne faut pas se laisser surprendre par les aléas de l’existence. Pour cela, la meilleure solution est de considérer que tout peut se produire et s’y préparer.

Pour l’illustrer, Roger Simonetti nous propose une mise en situation de Sapience observant une bouteille-carotte et un verre (référence au Beaujolais oblige) à partir de deux tableaux de René Magritte, le fameux peintre surréaliste belge:

  • Les valeurs personnelles (1951):

  • L’explication (1952):