19 mai 2010: Démolition de la Tour 220 de La Duchère

Le 19 mai 2010, à 12h05 précisément, la Tour 220 de La Duchère a disparu du paysage lyonnais. Une délégation ExploraLyon était sur place et a pris sa dose de poussière pour vous ramener quelques photos et vidéos de cet événement impressionnant.

Encore quelques minutes à vivre...

Effondrement du bâtiment et nuage de poussière. J’ai raté le début mais j’avais espéré qu’il y ait au moins un signal sonore d’avertissement pour prévenir de l’imminence de l’explosion. Ben non…


Nuage de poussière quelques secondes après l’explosion. On a dégusté !


Quelques minutes plus tard, le nuage de poussière commence à se dissiper et laisse apparaître les bâtiments autour qui viennent de perdre un de leurs frères.


Cette démolition intervient dans le cadre du « Grand Projet de Ville Lyon Duchère » visant à réhabiliter le quartier.

Quelques chiffres:

  • Nombre d’appartements détruits: 340 sur 16 étages
  • Dimensions du bâtiment: 160 mètres de long, 50 en hauteur
  • Périmètre de sécurité: 200 mètres
  • Un précédent ? La tour 210 en 2005
  • Durée de l’effondrement: à peine 6 secondes…
  • Gravats: 52 000 tonnes !!!

 

4 Réponses à “19 mai 2010: Démolition de la Tour 220 de La Duchère”


  • pas mal, impressionnant et rapide, dommage tu as raté un peu le début, félicitation quand meme

  • Anne-Marie Legrand

    Impressionnant! Je me trouvais sur Fr3 au moment du reportage!
    Merci Laurent de ce direct et de la prise du risque de repartir à moitié asphyxié!!
    A très bientôt sur Lyon, je crois!!

  • Merci Laurent

    C’est vraiment sympa de nous faire partager ces images

    A bientôt Le 31 je pense

    Bises

    Elisabeth

  • WIECZOREK Sébastien

    Impressionnant!
    travaillant depuis quelques mois à la Duchère, je n’avais pas remarqué qu’il manquait un immeuble.
    Pourtant les faits sont récents.
    Merci Laurent pour cette article passionnant et pour cette prise de risques.
    merci et bonjour également à toute l’équipe d’exploralyon.
    A très bientôt
    Sébastien WIECZOREK

Laisser un Commentaire