16 décembre 2010: Signature du SCOT 2030

D’habitude, ExploraLyon s’intéresse au passé de notre ville. Mais, pour une fois, projetons-nous dans l’avenir.

Après plus de 5 ans d’études, le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) de l’Agglomération Lyonnaise a été adopté le 16 décembre 2010. Baptisé SCOT 2030, il structure l’évolution de l’agglomération pour les 20 années à venir. Le périmètre est imposant: 72 communes (Grand Lyon + partenaires) totalisant 1.312.000 habitants répartis sur 730 km².

ExploraLyon vous livre quelques clés pour appréhender les décisions prises.

Cinq grands défis ont été identifiés au début de la démarche:

  • Attractivité résidentielle et solidarité
  • Emploi et rayonnement
  • Multipolarité, déplacements et organisation du territoire
  • Espaces naturels et agricoles
  • Environnement

Trois orientations structurantes ont été retenues:

  • Le développement économique (renforcement de l’offre d’immobilier tertiaire, réservation de foncier près des pôles de compétitivité et des campus…) et résidentiel (150.000 habitants supplémentaires, identification d’une vingtaine de polarités urbaines, densification autour des noeuds de transports collectifs, refus de l’étalement urbain…)
  • L’environnement: préservation des ressources naturelles, réduction des gaz à effet de serre, réduction de la consommation d’énergie, réduction des déchets…
  • La solidarité: 50.000 logements sociaux supplémentaires, mieux répartis, pour atteindre 28 à 30% du parc immobilier total…

Trois réseaux mailleront le territoire:

  • Les transports collectifs: REAL (RER à la lyonnaise, en étoile et rocades), parc-relais, intermodalité…
  • Les espaces naturels: protection du foncier naturel et agricole, corridors écologiques, développement d’aménagements de loisir/découverte, soutien de l’agriculture périurbaine…
  • Les fleuves: valorisation des berges et des lônes, confortement du Port Edouard-Herriot, nouvelles infrastructures fluviales…

Chaque territoire évoluera selon ses spécificités:

  • Nord: renforcement des transports collectifs, préservation du patrimoine naturel et agricole, aménagement des berges de la Saône, renforcement du trafic fluvial…
  • Sud: recomposition de la vallée de la chimie vers les technologies vertes, croissance organisée autour de 5 pôles urbains dont Givors/Grigny…
  • Est: il absorbera un tiers de la croissance démographique prévue, tout en s’imposant comme un modèle de ville durable du futur…
  • Ouest: arrivée du TOP (Tronçon Ouest du Périphérique), amélioration des transports en commun, préservation de sa trame verte, diversification de son offre immobilière…
  • Centre: reprise de la croissance démographique, mixité fonctionnelle des activités économiques, vitrine de l’agglomération pour certaines fonctions (notamment l’Université), articulation des projets avec ceux de la première couronne…

Vous l’aurez compris, cette démarche représente une page importante de l’histoire lyonnaise. Je vous invite à consulter le site officiel du SCOT sur lequel vous trouverez plus de détails. Le dossier de presse constitue un bon point de départ.

Laurent Ajdnik

3 Réponses à “16 décembre 2010: Signature du SCOT 2030”


  • Anne-Marie Legrand

    Ce grand projet donne envie de venir vivre à Lyon!! Et pourquoi pas dans quelques années si une partie du clan reste?
    Quoiqu’il en soit il y a une volonté de garder la ville propre et d’améliorer le confort de vie des résidents.
    A suivre……………..

  • Merci beaucoup pour ce site!
    Pourriez-vous expliquer d’où vient le nom de « Part Dieu », je n’arrive pas à en trouver l’origine.

    Merci d’avance!

  • Laurent Ajdnik

    Bonjour Tatiana,

    vous trouverez toutes les réponses sur http://www.guichetdusavoir.org/ipb/index.php?showtopic=32890.

    Laurent

Laisser un Commentaire