29 mars 1966: Martin Luther King à Lyon

Vous étiez-vous déjà demandé pourquoi il existe une pelouse identifiée comme Espace Martin Luther King [Localiser] au Parc de la Tête d’Or ?  Cet espace constitue non seulement un hommage au prix Nobel de la paix 1964, mais il commémore également sa venue à Lyon.

L’auteur de la célèbre phrase « I have a dream » s’est effectivement rendu à Lyon le 29 mars 1966, accueilli par 5000 personnes à la Bourse du Travail [Localiser], à l’initiative d’une trentaine d’associations de la région. C’est la seule grande ville de province de sa tournée européenne, qu’il retient pour « sa résistance à toutes les formes de racisme, son esprit de tolérance et sa capacité à se dresser pour les grandes causes« .

Martin Luther King

Martin Luther King

Le journal télévisé de l’époque ne fait pas mention de Louis Pradel: le maire de Lyon de l’époque n’a pas fait le déplacement. Ce fut une visite ignorée par les autorités municipales. Toutefois, la manifestation connut un véritable succès, et de nombreuses personnalités comme le cardinal Billot, le pasteur Roger, le grand rabbin Kling rencontrèrent Martin Luther King.

Ce dernier prononça les paroles suivantes lors de son élocution:

« Un jour viendra où l’on fera un soc de charrue avec les épées, où les nations ne se dresseront plus les unes contre les autres. Ce jour-là, le lion et l’agneau pourront se tenir l’un près de l’autre, sans s’effrayer.« 

Discours visionnaire d’un homme qui a toujours œuvré pour la liberté des noirs.

Hélène Carleschi

En bonus, voici la vidéo de son plus célèbre discours (I have a dream), prononcé le 28 août 1963 à Washington DC:


 

8 Réponses à “29 mars 1966: Martin Luther King à Lyon”


  • je n’avais jamais entendu ce discours en entier. Merci pour ce petit bijoux , toujours d’actualité, qui concerne tous les exclus.

  • Pasteur Gilbert Beaume

    Merci pour votre article qui me donne la date de cet évènement… Jeune pasteur à Livron (Drôme) j’ai été invité,avec mon épouse, comme tous les pasteurs de la Région à assister à la conférence… Nous avons été ensuite reçus avec le Pasteur King à l’Hôtel de Ville par le Maire. J’ai eu l’honneur, en faisant dédicacer par le Pasteur King un ouvrage de lui, d’interpréter pour lui le discours du Maire et sa réponse. Par ailleurs il s’agissait du Cardinal Villot et du Pasteur Atger ainsi que du grand Rabbin Kling (voir vidéo des nouvelles FR3)…
    Merci ! G.B.

  • Il existe également un buste de Martin Luther King, inauguré place Eugène-Varlin, face à la Bourse du Travail (Lyon 3), il y tout juste 2 ans : le samedi 2 avril 2011.

  • Bonjour
    En vue d’un article sur la venue de Martin Luther King dans le prochain Bron MAgazine, je serai heureux de pouvoir l’illustrer avec la photo de votre site . Est il possible de me l’envoyer et de m’indiquer l’auteur et le © éventuel
    Merci infiniment

  • Merci Laurent de la richesse et de la diversité de tes informations
    Pour Denis nous sommes en 2014 donc le buste à fêté ses trois ans comme le temps passe!!!!

  • Dr Violaine KICHENIN-MARTIN

    Le pasteur Jacques MARTIN présida la réunion à la Bourse de Lyon le 26 mars 1966 et accompagna Martin LUTTER-KING aux différentes invitations, notamment lors de sa visite dans les locaux du journal.
    J’étais présente lors de l’inauguration du buste de Martin LUTHER-KING le 2 avril 2011, représentant mon père.

  • pierre amand CHOPIN

    Permettez de préciser que Martin Luther King fut d’abord reçu à Orléans et ce fut Mgr Riobé qui l’accueillit, le gouvernement français ne souhaitant pas le recevoir à Paris. Ensuite si mes souvenirs sont bons, il fut accueilli à Lyon à la bourse du travail, comme vous le précisez, en présence du Cardinal Renard et des autorités religieuses de la place. L’interprète qui traduisait le discours du Pasteur Luther King était un Jésuite. L’assemblée était surtout constituée de jeunes étudiants et militants de diverses causes. Au milieu de cette masse de jeunes, nous étions 5 étudiants des facultés catholiques de Lyon , rue du Plat, venus écouter, ensemble, le Pasteur : un allemand, un anglais, un irlandais, un américain de Newark, et moi-même comme français. Mes souvenirs sont encore précis. Je me souviens d’un homme qui n’était pas un tribun ; la force de ses convictions dans son rêve d’une autre humanité, de sa foi en l’homme enracinée dans sa foi chrétienne, nous avaient tous bouleversés. Et après son passage à Lyon, je crois qu’il fut accueilli à Grenoble par Mgr Matagrin et les autorités de l’université. Corrigez-moi si je fais des erreurs. Martin Luther King n’est pas de ces hommes que l’on oublie. Car ce fut ce jour-là que je compris que la non-violence active était une force extraordinaire pour la défense et la reconnaissance des droits humains. J’en sais quelque chose, car, dans ma vie de « bourlingueur » j’ai traversé trois guerres civiles avec des jeunes qui ont osé accueillir le message si évangélique du Pasteur Martin Luther King, lui-même disciples du Mahatma Gandhi. Pierre Chopin

  • Laurent Ajdnik

    Bonjour Pierre et merci pour votre précieux témoignage ! Je ne peux pas confirmer pour Orléans et Grenoble. A ma connaissance, il a atterri à Bron en provenance de Paris, le jour même à 09h50, puis a rejoint Stockholm le lendemain. Ce qui fait de Lyon, comme précisé dans l’article, la seule « ville de province » ayant reçu sa visite lors de sa tournée européenne de 1966.

Laisser un Commentaire