24 août 1948: Naissance de Jean-Michel Jarre

Jean-Michel Jarre naît à Lyon Croix-Rousse le 24 août 1948. Il est le fils de Maurice Jarre, devenu par la suite célèbre pour ses musiques de films: Lawrence d’Arabie, Le Docteur Jivago, Le cercle des poètes disparus… Quand celui-ci quitte la cellule familiale, Jean-Michel (qui n’a alors que 5 ans) et sa mère déménagent en banlieue parisienne.

Il débute le piano à l’âge de 8 ans. Sa mère lui fait découvrir le club de Jazz Le chat qui pêche, où sa passion musicale s’affirmera au contact de musiciens illustres, tels que Chet Baker. Le Conservatoire de Paris lui fournira une formation classique de pointe, mais il s’intéresse en parallèle à la guitare électrique.

En 1968, il intègre le Groupe de Recherches Musicales (GRM) et se familiarise avec les tous premiers synthétiseurs: le Moog et le VCS 3.

Moog 3P (1968)

Moog 3P (1968)

VCS 3 (1970)

VCS 3 (1970)

Dès lors, une vie de records commence:

  • La réputation qu’il acquiert lui permet de devenir, à tout juste 23 ans, le plus jeune compositeur à se produire à l’Opéra de Paris.
  • Il se fait aussi producteur et parolier de plusieurs tubes, tels que Les mots bleus de Christophe.
  • Son premier album, Oxygène (1976), connaît un succès international.
  • Dès 1979, il entre au Guinness Book des records, pour son concert public sur la Place de la Concorde à Paris, où 1 million de personnes viennent assister à un spectacle combinant musique, lasers, projection, pyrotechnie. Ce concert est retransmis en Eurovision.
  • En 1981, il est le premier occidental autorisé à jouer en Chine depuis la mort de Mao Tse-Tung.
  • En 1986, il célèbre les 25 ans de la NASA. Son titre Last Rendez-Vous doit devenir le premier morceau joué en apesanteur, mais la navette Challenger explose peu après son décollage.
  • En 1990, il bat son propre record à l’occasion de son concert à la Défense: 2,5 millions de spectateurs.
  • Rebelote à Moscou en 1997 pour les 850 ans de la ville: 3,5 millions de spectateurs, et une liaison en direct avec la Station Mir en fin de concert !

Et sa ville natale dans tout ça ? Le 5 octobre 1986, Jean-Michel Jarre est invité par la ville de Lyon à honorer la visite du pape Jean-Paul II, venu bénir la Basilique de Fourvière. Plus de 120 choristes et 60 musiciens éblouiront 800  000 personnes sur les bords de Saône (pour comparaison, l’anthologique Woodstock n’a réuni « que » 400 000 personnes), à grand renfort de projections sur les murs et de feu d’artifices. Une Fête des Lumières avant l’heure !


Rendez-Vous 2 (Lyon 1986)


Rendez-Vous 4 (Lyon 1986)

Il reviendra une seule fois, pour un concert beaucoup plus modeste, à la Halle Tony Garnier, le 24 mars 2010.

Laurent Ajdnik

Licences:

3 Réponses à “24 août 1948: Naissance de Jean-Michel Jarre”


  • Les feux d’artifice sont somptueux et ce mec est un génie musical ! Merci Laurent de nous avoir fait découvrir ce moment intense de la vie lyonnaise. J’aurais adoooooooooooré être là !

  • Pierre - Jean

    Ce résultat est-il issu des estimations des organisateurs ou de celles des services préfectoraux ?
    Même pour les (rares) manifestations de policiers ils ne sont jamais « en phase »…
    Merci pour de nouvelles infos toujours instructives.

  • Il a su créé un genre musical bien à lui qui, malgré ce qu’en pensent les jeunes musiciens d’aujourd’hui, est aussi à l’origine de l’électro. Il a d’ailleurs fait une apparition aux nuits sonores à Lyon. Il est peu probable que les nouvelles vedettes françaises tels les DJ (D. Guetta …) aient une carrière internationale aussi longue. Sa musique traverse le temps mais est peu diffusée et du coup ce n’est que par des concerts comme il sait le faire que sa notoriété perdure, pour l’instant !. Mais bon encore une vedette issue de Lyon, cette ville est quand même une sacrée source de génies !!! C’est quoi la potion ?

Laisser un Commentaire