Archive pour la Catégorie 'Inventions'

22 mars 1895: Première projection cinématographique ?

Les frères Lumière ont-ils inventé le cinéma ? La réponse est loin d’être aussi simple que les Lyonnais pourraient le souhaiter…

Auguste et Louis Lumière

Auguste et Louis Lumière

Lire la suite de ’22 mars 1895: Première projection cinématographique ?’

18 mars 1806: Premier conseil de prud’hommes

Le Conseil des Prud’hommes est la juridiction devant laquelle s’expriment en premier degré les litiges entre salarié et employeur, ou entre deux salariés. Ces litiges donnent lieu à une tentative de conciliation puis, en cas d’échec, à un jugement. Les conseillers sont élus en même nombre dans deux collèges: employeurs et salariés.

Insigne prud'homal de 1828 à 1907 (1)

Insigne prud’homal de 1828 à 1907 (1)

Lire la suite de ’18 mars 1806: Premier conseil de prud’hommes’

3 mars 1769: Naissance de Laurent Mourguet, papa de Guignol

Laurent Mourguet naît à Lyon le 3 mars 1769 dans une famille de canuts (ouvriers de la soie). Il commence par exercer lui aussi cette activité mais le chômage qui s’abat sur la ville après la Révolution l’oblige à se reconvertir en marchand, en forain puis en… arracheur de dents !

Pour attirer la clientèle, il présente des spectacles de marionnettes à la mode telles que Arlequin et Polichinelle.  Il crée entre 1804 et 1808 son premier personnage: Gnafron, regrolleur (cordonnier) grand amateur de Beaujolais, d’où son imposant nez rouge.

Vers 1808 apparaît Guignol, auquel il prête ses traits et son accent. En s’inspirant de l’actualité, il se fait le défenseur inconditionnel des petites gens qu’il défend contre les puissants: le juge, le gendarme, le propriétaire… Nous sommes alors loin des spectacles pour enfants d’aujourd’hui.

Guignol

Guignol

Lire la suite de ‘3 mars 1769: Naissance de Laurent Mourguet, papa de Guignol’

7 février 1897: Décès d’Alexis Jordan

Le botaniste Alexis Jordan décède le 7 février 1897 à Lyon. Il y était né le 29 octobre 1814. Il est connu pour avoir développé une approche analytique de la botanique qui sera qualifiée d’école jordanienne.

Alexis Jordan

Alexis Jordan

Lire la suite de ‘7 février 1897: Décès d’Alexis Jordan’

24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique

Dans les saloons de l’Ouest Américain, le panneau « Ne tirez pas sur le pianiste » étant d’une efficacité toute relative, le musicien était souvent remplacé par un piano mécanique. Vous en avez certainement vu un grand nombre dans les westerns hollywoodiens. Mais saviez-vous que c’est une invention lyonnaise ?


Détail du mécanisme en action

Lire la suite de ’24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique’

10 janvier 1762: Première École Vétérinaire

Claude Bourgelat, ami des chevaux

Claude Bourgelat naît à Lyon le 11 novembre 1712 au sein d’une famille aisée. Mais son père décède alors qu’il n’a que 7 ans et il doit, pour gagner sa vie, rejoindre dès 12 ans la troupe des mousquetaires avant de devenir avocat à 21 ans.

Claude Bourgelat

Claude Bourgelat

Le 29 juillet 1740, il obtient le « Brevet d’écuyer du Roi tenant l’Académie d’équitation de Lyon », fonction qu’il occupera jusqu’en 1765. En 1744, il publie un traité d’équitation révolutionnaire qui fera rapidement le tour de l’Europe: Le Nouveau Newcastle (consultable en ligne ici), appelé ainsi par opposition à l’ouvrage de référence depuis 1658 et rédigé par le Duc de Newcastle.

Lire la suite de ’10 janvier 1762: Première École Vétérinaire’

15 juillet 1783: Le Pyroscaphe, premier bateau à vapeur

On trouve mention de « roues à aubes » pour propulser un bateau dès le 4ème/5ème siècle dans le De rebus bellicis, un traité de guerre romain, avec l’intention de les faire animer par des bœufs:

De rebus bellicis

De rebus bellicis

Lire la suite de ’15 juillet 1783: Le Pyroscaphe, premier bateau à vapeur’

23 septembre 1998: Première greffe de la main

Le 23 septembre 1998, le néo-zélandais Clint Hallam bénéficie d’une allogreffe de la main. C’est une prouesse technique et une première mondiale car, contrairement à l’autogreffe, ce n’est pas sa propre main mais celle d’un donneur anonyme qui lui est greffée.

Particulièrement délicate, cette opération (qui durera 13 heures) nécessite de repérer puis de raccorder les os, les artères ainsi que les principales veines et les principaux nerfs reliant l’avant-bras à la main greffée. Cette étape est nécessaire pour permettre la repousse des fibres nerveuses jusqu’à l’extrémité des doigts afin que le patient retrouve mobilité et sensibilité.

Lire la suite de ’23 septembre 1998: Première greffe de la main’