Le secret pour partir, c’est de s’en aller

Les proverbes lyonnais sont toujours d’un bon sens épatant. Une nouvelle preuve avec celui-ci : Le secret pour partir, c’est de s’en aller.

Pour l’illustrer, Roger Simonetti nous livre son personnage fétiche, Sapience, absorbé dans la contemplation d’une œuvre de Fernand Léger (1881-1955), Les loisirs : Les plus perspicaces auront compris le clin d’œil au récent record battu par un cycliste centenaire au Vélodrome du Parc de la Tête d’Or.

2 Réponses à “Le secret pour partir, c’est de s’en aller”


  • Mouais….
    Le secret pour rester, c’est de s’accrocher….
    😉
    les zoizals, en haut à droite, (pardon… zoizeaux…), un goût de Picasso et de Cocteau réunis… pas étonnant….
    Bises à tous !!!
    Christian

  • OUI! , IL FAUT SAVOIR VENIR , ET IL FAUT SAVOIR PARTIR ,AVANT QUE D’AUTRES VOUS INDIQUENT LE CHEMIN DU DEPART …

    TRES CORDIALEMENT .

Laisser un Commentaire