24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique

Dans les saloons de l’Ouest Américain, le panneau « Ne tirez pas sur le pianiste » étant d’une efficacité toute relative, le musicien était souvent remplacé par un piano mécanique. Vous en avez certainement vu un grand nombre dans les westerns hollywoodiens. Mais saviez-vous que c’est une invention lyonnaise ?


Détail du mécanisme en action

Le 24 janvier 1842, le lyonnais Claude-Félix Seytre dépose le brevet de l’Autophone, le premier piano mécanique. Il s’inspire directement du fameux mécanisme Jacquard mis au point en 1801 pour commander les métiers à tisser: les notes à jouer sont indiquées sur un carton perforé. Ce système connaîtra plusieurs modernisations, dont la bande continue de papier perforée qui nous est plus familière.

C’est la première mécanisation d’un instrument à cordes frappées. Elle s’inscrit dans une longue tradition d’instruments de musique mécaniques: les jouets sonores grecs dès le III° siècle avant JC, les fontaines musicales des Romains au début de notre ère, les carillons équipés de cylindres à pointe au XIV° siècle, l’orgue de Barbarie au XVII°, etc.


Queen – Bohemian Rhapsody

Anecdotes:

  • L’expression « Ne tirez pas sur le pianiste, il fait de son mieux » a été popularisée par Oscar Wilde, qui l’avait repérée en 1880 dans un saloon de Leadville et mentionnée dans « Carnets d’Amérique ».

Laurent Ajdnik

14 Réponses à “24 janvier 1842: L’Autophone, premier piano mécanique”


  • Merci Laurent pour ce « passé »
    Très intéressant. Cette application nous parait évidente maintenant, mais il fallait y penser !!!

  • Claire-Cécile

    Merci pour notre culture 🙂

  • Merci x 1000 et +, Laurent pour tous tes articles. Que du bonheur, grâce à toi, de découvrir de façons aussi vivantes et passionnantes tout ce qui a fait et fait Lyon.
    Avec beaucoup de retard, à toi et tous les passionné(e)s d’Exploralyon meilleurs vœux pour 2011, et surtout continue !!!

  • Roche Jean-Pierre

    Bonjour à tous,
    Un ami m’a fait connaitre votre site très intéressant. Je suis passionné par l’histoire lyonnaise et je ne manquerai pas de vous suivre. Je voulais vous signaler 2 petites choses : Il me semble que l’achèvement « officiel » de la Basilique de Fourvière est le 16/06/1896.

    Amicalement. J. P:.
    PS : je possède un documentation assez importante sur Lyon, n’hésiter pas si je peux vous aider.

  • Bonsoir Laurent

    Nous avons parlé de toi ce soir et je transmet ton message à Arlette qui ne connait pas Exploralyon ce qui ;il faut le reconnaître est bien dommage.
    Soignes toi bien
    Bises

    Elisabeth

  • Bonjour
    Claude-Félix Seytre qui a déposé un brevet à Lyon pour adapter le système des cartons perforés n’était pas Lyonnais mais Stéphanois, il a cependant dû travailler à Lyon.
    Né le 26/05/1813 à Bourg-Argental d’un père horloger
    marié le 20/12/1860 à St-Etienne avec Françoise Michel
    décédé le 21/07/1883 à St-Etienne
    Cordialement

  • Christian Schirvel

    peut proposer des « Cartons » ????

  • Mère Michelle

    Bonjour Gallay,

    Peut importe son arbre généalogique ou l’origine de ses ancètres, le droit du sang n’a plus cours plus en France aujourd’hui.
    Un habitant de Lyon est un Lyonnais, point barre.
    Cependant je comprends votre méprise, puisqu’il est vrai qu’en région forezienne, un étranger (comprendre venant de +30 km) restera un étranger toute sa vie.

  • Pierre - Jean

    Merci pour ce nouveau « plus » à notre culture.
    Il reste regrettable qu’au XXI° siecle certains en soient encore à faire de l’ostracisme entre Lyon et St Etienne.
    La région Rhône-Alpes reste pourtant bien petite au temps de la mondialisation.
    En 1833 la premiere ligne de chemin de fer était-elle lyonnaise ou stéphanoise voire givordine ?

  • Legrand Anne-Marie

    Très sensible à cet article puisque je suis une adepte du piano, de manière amateur !!!
    Encore merci pour toutes ces connaissances partagées, et meilleurs voeux pour une année 2013 lumineuse .

  • Les fontaines musicales des Romains ? Peut-on en savoir plus ? Merci !

  • Laurent Ajdnik

    Bonjour Ludivine,

    en fait, on peut même remonter au III° siècle avant JC en Grèce: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ct%C3%A9sibios#Hydraule_ou_machina_hydraulica. Ce principe a été couplé à celui de la clepsydre (qui est assimilable à une fontaine) pour créer une horloge musicale.

    Laurent

  • Il y a aussi le film de François Truffaut « Tirez sur le pianiste » (1960), avec notamment, Charles Aznavour.

  • reponse a mere michelle
    si j ai precise qu’il est stephanois et non pas lyonnais ce n est pas par rivalite locale mais par precision genealogique pour ceux qui feraient des recherches genealogiques sur claude felix seytre comme ca ete mon cas.
    dire qu’il est lyonnais pourrait entrainer un amateur de genealogie a faires des recherches sur les registres de Lyon pour rien

Laisser un Commentaire